Le projet KAMADAMA

Le projet Kamadama lancé par le gouvernement Togolais  vise à renforcer l’alimentation en énergie électrique de la région septentrionale du Togo, tout en favorisant des vecteurs énergétiques moins émissifs, à partir du réseau interconnecté de la Communauté Electrique du Bénin (CEB) Maître d’ouvrage.
Ce projet cofinancé par l’Etat togolais et l’Exim Banque of India, comporte trois lots spécifiques. Il s’agit de la ligne Kara-Mango longue de 152Km (lot1A), la ligne 161KV entre Mango-Dapaong (78km) et Dapaong-Mandouri-Frontière Togo-Bénin longue de 82km (lit1B) et les postes de Dapaong et Mandouri (lot2B).
ce projet est lancé en vue d’améliorer la qualité de la fourniture en énergie aux industries et aux ménages de la région septentrionale

Avec ce projet, le Togo ambitionne d’atteindre l’accès universel à l’énergie électrique à l’horizon 2030 avec un échelon de 75% du taux d’accès en 2025.

Les travaux de ce projet sont prévus pour une durée de 20 mois (mai 2021-janvier 2023).

.

Ce projet va faciliter l’accès à l’énergie électrique des populations de la région septentrionale du Togo ;

  •  Favoriser le développement économique de la région à travers l’implantation de plusieurs usines de transformation et les industries extractives ;
  •  Permettre l’installation et l’évacuation de la production des centrales solaires dans la région ;
  •  Bouclage du réseau 161kV de la CEB avec celui du Ghana ;
  •  Souplesse d’exploitation des réseaux de la CEET et de la CEB 
  •  Permettre l’interconnexion avec la SONABEL (Burkina Faso)

 

Vous aimez cet article
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkdin
Partager sur WhatsApp
Partager sur Telegram
Laissez un commentaire
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x